Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript![ ? ]

Saison 1 Episode 3

La méthode "Cible"Viser juste Pour déterminer le couplé à sélectionner, nous exploiterons la notion d'écart ; celui-ci sera évalué mois par mois. Explication : si un des 11 couplés n'est pas sorti au cours du mois écoulé, il sera à l'écart 1 ; si, au contraire, il est sorti, il sera à l'écart 0. Exemple : S = couplé sorti au cours du moisA = absence du couplé au cours du mois Août Juillet Juin 1-2 S S A 1-3 A S S 1-4 S S S 1-5 A A S 1-6 S A S 2-3 A A S 2-4 S S S 2-5 A A A 3-4 S S S 3-5 A A S 4-5 S A A Etablissons maintenant le tableau des écarts pour chacun des 11 couplés : 1-2 Ecart 0 1-3 Ecart 1 1-4 Ecart 0 1-5 Ecart 2 1-6 Ecart 0 2-3 Ecart 2 2-4 Ecart 0 2-5 Ecart 3 3-4 Ecart 0 3-5 Ecart 2 4-5 Ecart 0 Il est à noter que le couplé 2-5 (nous parlons toujours des 2ème et 5ème favoris) est peut-être à un écart supérieur à 3 pour peu qu'il ne soit pas sorti au cours du mois de mai.Remarquons bien que notre raisonnement, à ce stade du développement de la méthode CIBLE, est adaptable aussi bien au passé qu'au présent ou à l'avenir, ce qui confère l'assurance d'une stabilité dans le temps des résultats. Revenons à nos écarts ; nous pouvons évaluer assez facilement quel est le niveau de l'écart, pour un couplé donné, qui doit précéder une sortie imminente de ce couplé. Prenons un exemple : lorsque le couplé formé du 1er et du 5ème favoris sera à l'écart 3 (ne sera pas sorti au cours des trois derniers mois), il y aura de fortes chances pour qu'il sorte au cours du prochain mois. Si vous maîtrisez bien la notion d'écart, vous pourrez ici exprimer une objection tout à fait pertinente qui est la suivante : pourquoi retenir comme écart le nombre de mois d'absences et non le nombre de courses qui serait beaucoup plus précis ? Tout simplement par simplification dans l'application et le suivi de la méthode. La déperdition d'efficacité est négligeable par rapport au confort d'utilisation supplémentaire qu'offre un suivi mois par mois. Etablissons maintenant pour chaque couplé l'écart qui sera un signal de jeu : Couplé formé du 1er et du 2ème favori  signal de jeu à l'écart 1 Couplé formé du 1er et du 3ème favori  signal de jeu à l'écart 1 Couplé formé du 1er et du 4ème favori  signal de jeu à l'écart 1 Couplé formé du 1er et du 5ème favori  signal de jeu à l'écart 3 Couplé formé du 1er et du 6ème favori  signal de jeu à l'écart 3 Couplé formé du 2ème et du 3ème favori  signal de jeu à l'écart 1 Couplé formé du 2ème et du 4ème favori  signal de jeu à l'écart 2 Couplé formé du 2ème et du 5ème favori  signal de jeu à l'écart 3 Couplé formé du 3ème et du 4ème favori  signal de jeu à l'écart 6 Couplé formé du 3ème et du 5ème favori  signal de jeu à l'écart 6 Couplé formé du 4ème et du 5ème favori  signal de jeu à l'écart 6 Une fois encore, les signaux que nous venons d'établir, et qui seront à la base de notre jeu, seront toujours les mêmes dans cinq, dix ou vingt ans ; ceci parce que la réussite du 1er et du 2ème favoris sera toujours la même donc le couplé formé d'eux aura toujours la même réussite donc lorsqu'il ne sera pas sorti au cours d'un mois il y aura de fortes chances qu'il sorte au cours du mois suivant.En fonction des écarts vus ci-dessus qui constituent des signaux, la sélection de départ consistera à retenir les couplés qui sont à l'écart signal. En pratique, il convient de tenir à jour chaque fin de mois le tableau suivant : Mois de mars 1997 Couplé Ecart en fin de mois Ecart signal 1-2 0 1 1-3 0 1 1-4 1 1 1-5 2 3 1-6 0 3 2-3 1 1 2-4 1 2 2-5 3 3 3-4 2 6 3-5 0 6 4-5 2 6 Seuls le mois et la colonne du milieu sont à mettre à jour (l'écart signal est fixe). Sur ce tableau, nous voyons que les couplés suivants sont à l'écart-signal : • Couplé 1er favori-4ème favori : écart 1 et écart-signal 1• Couplé 2ème favori-3ème favori : écart 1 et écart-signal 1• Couplé 2ème favori-5ème favori : écart 3 et écart-signal 3 Notre choix définitif se portera sur le couplé dont l'écart est égal à l'écart signal.S'il y en a plusieurs, nous préférerons celui dont l'écart est le plus faible.S'il nous en reste encore plusieurs, nous choisirons celui figurant le plus haut dans le tableau.Ces ordres de priorités ne sont, encore une fois, pas le fait du hasard ; nous favorisons systématiquement le couplé ayant la réussite la plus élevée.Dans notre exemple ci-dessus, nous avons donc une présélection qui est : 1-4, 2-3, 2-5.Celui dont l'écart est le plus faible : ils sont deux, le 1-4 et le 2-3.Celui figurant le plus haut dans le tableau : le 1-4Sur le mois d'avril 1997 et dès le premier tiercé, nous jouerons le couplé formé du 1er favori et du 4ème favori.Ce couplé sera joué lors de chaque tiercé avec arrêt du jeu au premier gain ou, à défaut de gain, à la dernière course du mois d'avril.Il arrivera assez fréquemment qu'aucun couplé ne soit à un écart satisfaisant pour pouvoir être joué.Notre choix de jeu s'effectuera alors de la façon suivante :Parmi les couplés dont l'écart signal est 1, choisir le couplé sorti le moins de fois au cours du mois écoulé.En cas d'égalité, choisir parmi les couplés sélectionnés celui sorti le moins souvent au cours des deux derniers mois, si égalité, celui sorti le moins au cours des trois derniers mois, etc... Exemple : Tableau des sorties et des écarts Mois de mars 1997 Nombre de sorties Couplé Ecart en fin de mois Ecart signal Mars Février Janvier 1-2 0 1 3 2 1 1-3 0 1 2 0 2 1-4 0 1 1 1 2 1-5 2 3 0 0 2 1-6 0 3 1 2 3 2-3 0 1 1 1 1 2-4 1 2 0 1 2 2-5 2 3 0 0 1 3-4 2 6 0 0 2 3-5 0 6 3 0 1 4-5 2 6 0 0 1 Aucun couplé n'atteint son écart...

consulter l'article en entier...




Publié Par: GRM Turf - Friday, 29 January







Articles pronostics liées